Les Places d’Or, c’est 15 éditions qui confortent un statut de salon exclusif et exceptionnel. Le salon célèbre son quart d’existence en mettant en valeur les liens entre les métiers d’arts et les industries du packaging. Des ateliers sont proposés aux visiteurs désireux de découvrir des artisans d’art. L’initiative confirme l’approche artistique de l’exposition qui conclut son 25ème anniversaire sur une note positive.

Interview de Vincent Nida, Groupe Rocher

Groupe Rocher : le respect de la nature en héritage

Nature, innovation et audace sont les maitres mots du Groupe familial Rocher dirigé aujourd’hui par le petit-fils de son fondateur, Bris Rocher. Entretien avec Vincent Nida, DGA Division Beauté Premium & nouveau Business.

La naturalité est au cœur des préoccupations cosmétiques. Yves Rocher, pionnier de la Cosmétique Végétale®, était-il un visionnaire ?

L’histoire du Groupe et son attachement à la nature sont liés à celle de son fondateur Yves Rocher. Enfant à la santé fragile, ses cours étaient prodigués à la maison par ses parents commerçants dans le village de La Gacilly, jouxtant les landes et la forêt de Brocéliande. Une forêt qui sera son refuge au décès de son père et qui fera naitre en lui un regain de vitalité au contact de la nature. Conscient de ses bienfaits, il mettra toute sa volonté dans la fabrication de soins naturels dans l’intention d’en faire profiter toutes les femmes. Il ambitionne également de créer de l’emploi en Bretagne à l’heure où l’exode rurale oblige les migrations vers les villes bétonnées. Oui, c’était visionnaire dès les années 50.

Quelles sont les caractéristiques des marques du Groupe Rocher ?

Le Groupe Rocher c’est aujourd’hui une dizaine de marques dans quatre domaines d’activité :  la cosmétique avec Yves Rocher, Arbonne, Sabon, Dr Pierre Ricaud, les compléments alimentaires avec Arbonne, l’entretien de la maison avec Stanhome, et le textile avec Petit Bateau. En 2019, le Groupe est devenu Entreprise à Mission au sens de la loi Pacte, avec pour raison d’être de reconnecter les femmes et les hommes à la nature.

Cette raison d’être, c’est le fil vert qui unit tous nos employés et toutes nos marques. Chaque marque a sa propre mission mais chacune d’entre elle doit aussi contribuer à la mission du Groupe : on peut citer par exemple le programme Plantons pour la Planète de la Fondation Yves Rocher qui vient de fêter le 100 millionième arbre planté, ou Arbonne qui au sein de son programme « 30 days to healthy living » propose des activités dans la nature à ses consommatrices. L’ensemble des employés du groupe vont également être formés dans la Nature Academy que nous venons de créer et qui sensibilise aux challenges auxquelles fait face notre planète, à l’importance de la biodiversité, et aux actions qui peuvent être menées au quotidien.

Nous sommes également engagés à certifier B-Corp le Groupe et chacune de nos marques d’ici à 2025 ce qui implique de forts engagements en termes de politique environnementale et sociale notamment.

Des marques populaires aux marques premium, comment avez-vous développé votre portefeuille ?

Le Groupe a été créé avec la marque Yves Rocher, une marque que son fondateur voulait accessible pour faire bénéficier des bienfaits de la nature le plus grand nombre de femmes possibles.

Depuis quelques années, nous avons complété notre portefeuille avec des marques premium, importantes pour nous développer sur les marchés Asiatique et Nord-Américain. Nous avons ainsi acquis SABON, marque très présente en Asie, et ARBONNE qui est désormais la deuxième marque du Groupe avec une très belle implantation en Amérique du Nord. Ces marques connaissent une très forte croissance depuis leur acquisition. Nous souhaitons continuer à nous renforcer sur le segment premium dans les années à venir au travers de ces deux marques mais également de nouvelles marques qui pourraient venir compléter notre portefeuille.

Qu’attendez-vous de vos fournisseurs de packagings ?

Au-delà des critères de qualité et de coût, avoir un cahier des charges très précis vis-à-vis de nos fournisseurs notamment sur les critères de responsabilité sociétale et environnementale. Comme le disait notre fondateur, nous avons tous une responsabilité vis-à-vis des générations futures et devons donc être très exigeants sur ces éléments.   

Nous sommes par ailleurs toujours à la recherche de solutions innovantes pour minimiser notre impact environnemental et souhaitons travailler en partenariat avec nos fournisseurs pour inventer les solutions de demain.

Comment avez-vous anticipé la directive européenne de 2025 imposant l’utilisation de 30% de plastique recyclé dans les flacons ?

Nous n’avons pas attendu les directives Européennes pour agir sur la question du plastique.
Nous avons réduit le plastique de 20% dans nos emballages depuis 10 ans et allons réduire d’encore 30% sur les 10 prochaines années. A chaque fois que c’est possible nous réduisons le poids de plastique ou le remplaçons par du verre.

Aujourd’hui, déjà 25% du plastique utilisé dans nos emballages est recyclé. Ce sera plus de 30% en 2025 et nous visons 100% en 2030. C’est déjà le cas pour tous les flacons de la marque Yves Rocher qui sont 100% en plastique recyclé, et ce sera très prochainement étendu à toutes les marques du groupe. Restent les tubes et les capsules pour lesquels il n’existe pas encore de solution utilisant 100% de plastique recyclé. Nous comptons sur nos fournisseurs pour relever ce challenge.

Quelles autres solutions sont-elles déployées ?

Nous appliquons le principe des 5R (refuse-reduce-reuse-repurpose-recycle) avec pour principale préoccupation celle de réduire au maximum les déchets et la matière utilisée.

Nous avons décidé de supprimer la cellophane de protection sur toutes nos marques, travaillons sur l’élimination des perturbateurs de recyclage (pompes certies, marquage à chaud), testons des solutions de remplissage en magasin avec consigne des emballages, travaillons sur la réutilisation des très beaux emballages en verre sur la marque Sabon et sur des systèmes complètement circulaires sur la marque Arbonne.

Concernant le produit même, après lancement de gels douche et shampoings concentrés permettant de mettre dans 100ml l’équivalent de 400ml de produit il y a 3 ans, nous venons de lancer cette année un shampoing et soin solides permettant une nouvelle réduction d’emballage.

Enfin, nous formons 100% de nos collaborateurs à l’éco-conception et commençons également à former aussi nos clients aux bons gestes pour respecter l’environnement.   

En pratiquant l’agroécologie, en utilisant des packagings éco-conçus et en offrant aux consommatrices une qualité irréprochable, le Groupe Rocher conforte sa position d’acteur responsable soucieux de préserver la nature dont il extrait les bienfaits. 

Retouvez le guide complet de l’édition de 2021 ici